Petit tour à Wallis et Futuna avec Melle Gwen

Publié le par Taz

et son  Tour du monde des 232 recettes !

Alors pour moi c'est un aller-retour pour Wallis et Futuna.
Et j'avoue que j'ai eu beaucoup de mal à trouver une recette typique wallisienne.



Le territoire des îles Wallis et Futuna constitue un archipel de trois îles : Wallis, Futuna et Alofi.
Elles appartiennent à l'Océanie Polynésienne ( Océan Pacifique occidental, ça fait rêver) et se situent au nord Est des Fidji, à l'ouest des îles Samoa et au nord ouest des îles Tonga.







Le climat y est de type équatorial, comme à la Réunion, avec 2 saisons : sèche (avril à octobre, moyenne de 30°) et humide et chaude (novembre à fin Mars avec une moyenne de 31°) avec le passage de cyclones.
Le territoire des ïles Wallis et Futuna est un TOM  (Territoire d'Outre-Mer français) depuis 1961.
Il est constitué en fait par 3 monarchies dont les rois gouvernent avec des conseils élus et  le représentant de l'Etat Français appelé Administrateur supérieur. La préfecture se trouve à Matu-Utu à Wallis.



Au niveau gastronomie, la cuisine est d'inspiration française mais on peut goûter à certaines spécialités du Pacifique.
La cuisine ressemble à la cuisine Tahitienne (du fait aussi que la plupart des habitants sont d'origine tahitienne). Mais la cuisine est adaptée aux produits locaux. La noix de coco, le taro (variété de tubercule), le manioc, le miel sont les éléments les plus importants, suivis de tous les produits de la mer, sans parler des fruits exotiques. Les légumes sont cuits à la manière française ou tahitienne  et sont souvent servis avec des sauces à base de vanille et/ou lait de coco.



Une préparation vraiment traditionnelle de Wallis et futuna c'est le Umu.
Sur tous les blogs que j'ai pu consulter (bon il n'y en pas tant que ça ...) il y était mentionné le Umu. Je vais essayer de vous expliquer ce que c'est et vous allez  aussi comprendre  pourquoi je n'ai pas choisi ce "plat".
Le Umu c'est en fait le four de cuisson traditionnel.
 Un trou est creusé dans la terre et après que le bois posé dedans ait brûlé, on y dépose des pierres de lave qui absorbent et conservent la chaleur. Une heure avant de le faire cuire on tue un petit cochon de lait, on lui brûle les poils, on le vide et on le nettoie avec des coques de cocos en guise de brosse (méthode traditionnelle). Il sera ensuite découpé et enrubanné dans des feuilles de bananiers. Ces ballots seront posés sur les pierres de lave, recouverts à leur tour de feuilles de bananier ou de mei-mei, puis de la terre qui a été ôtée pour faire le trou. Il faut attendre environ 1 heure avant de tout dégager. En fait tout cuit à l'étouffée.



(photo prise sur le blog : "notre vie à futuna")











Bon vous comprendrez que je n'avais pas envie de faire un trou dans mon jardin ! Ni de brosser un cochon avec des noix de coco.

Léticia, Piment oiseau, étant originaire de ce Paradis, je l'avais sollicité et elle a trouvé une recette: Banane farcie à la Wallisienne. J'ai essayé , c'est super bon . Mais je trouve qu'elle la raconte beaucoup mieux que moi et je vous indique donc à aller voir son blog ! Merci encore à elle !!

Le poisson mariné à la tahitienne est une autre recette typique de la région, mais je l'ai déjà décrite sur ce blog.


En me promenant sur les blogs, j'ai remarqué qu'à chaque fois qu'il était question de repas de fête, ou de traditions un plat revenait tout le temps : le porc au sucre.
J'ai donc choisi cette recette pour Melle Gwen.

PORC AU SUCRE


pour 4 personnes
-un rôti de porc dans l'échine
-250g de soja frais
-un sachet de champignons noirs séchés
-un gros oignon
-60g de sucre
-sauce nuoc-man
-sauce soja
-salade

Faire revenir l'oignon haché dans un peu d'huile
Ajouter le porc coupé en morceaux, et le faire dorer.
Ajouter ensuite le sucre et 2 cuillères à soupe de nuoc-man.
Couvrir et laisser cuire 20 minutes.
Pendant ce temps faire gonfler les champignons dans de l'eau chaude.
Mélanger la sauce soja et le jus de citron pour assaisonner la salade.
Égoutter les champignons,les rincer et les découper en fines lanières ou en morceaux.
Prendre le soja frais et l'ajouter à la viande.
Remuer et laisser cuire 15 minutes à couvert
Saler, poivrer.
Ajouter les champignons et laisser mijoter encore 30 minutes.


Servir le porc sur la salade assaisonnée et avec du riz.
Divin !
Merci Melle Gwen pour cette aventure !


mes lectures :
semelles sous le vent,
le blog Kodamiam avec un article sur les bananes !,
 l'Outre-Mer
Wikipedia
Cooking in Wallis

Publié dans plats

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Stf 22/09/2017 10:55

Bonjour - Recette intéressante ... Par contre, le climat e Wallis et Futuna est très différent de celui de La Réunion qui n'a absolument rien d'équatoriale et où les températures sont bien plus variable dans l'année. Il fait un petit 19°c sur le littoral le matin en ce moment.

Calorinet 06/05/2009 09:31

Cette petite balade me plait tout particulièrement ! Une recette qui me donne envie de l’essayer !

Mamzelle+Gwen 05/05/2009 06:07

Je veux bien croire que c'était divin. J'en ferais bien mon p'tit dèj' ;-p
Merci !

mariellen 03/05/2009 23:41

je note aussi cette recette, je vais l'essayer mais avec du veau ...

bisous et bonne soirée

Bastien 05/04/2009 16:10

Les valises sont prêtes ... le voyage culinaire promet de grands moments !
;-)